Cours photographie 07

Format fichier photo

Nous savons maintenant que le capteur numérique détecte d’abord les zones sombres et les zones claires de la lumière. Ensuite chaque photosite mesure avec précision l’intensité lumineuse d’une seule couleur primaire. Enfin selon une synthèse additive ou soustractive des couleurs, le signal électrique sera ensuite codé sous forme de 0 et 1 (en données informatiques).

Ces informations, dans l’images finale, sont sous forme de petit carré (ou rectangle) que l’on appelle “Pixel”. L’image finale sera donc un alignement de pixel sur une Longueur et une Largeur bien définis.

Donc plus il y a de pixels, plus l’image est nette plus de détails, et plus de pixels veut dire plus d’informations, donc plus de Kilo voire Megaoctet.

Mais, malheureusement à l’époque le stockage de données coutait super beaucoup beaucoup beaucoup d’argent vraiment beaucoup et ne parlons surtout pas d’internet qui n’était qu’à ses débuts.

Devinez quoi, le miracle arriva en 1991 . Le “Joint Photographic Experts Group” invente une manière de coder et de compresser les informations du fichier brut, de sorte à ce que le l’image finale puisse non seulement avoir un poids léger en mégaoctets, mais surtout lisible et exploitable par n’importe quel support numérique.

Le format JPEG est né.

Techniquement

Dans le format brut chaque couleur primaire est codée sur environ 12, 14 ou 16 bits, soit 16384 niveaux. Le nombre de couleurs possibles est donc de

16384 (Rouge) x 16384 (Vert) x 16384 (Bleu) = 4 398 046 511 104 (4,3 milliards).

un capteur de 20 Mégapixels (20 Mpxl) donnerait un fichier raw d’environ 20 Mégaoctets (20Mo).

donc pour le format JPEG (.jpg), codé sur 8 bits, nous avons 256 niveaux,

256 (Rouge) x 256 (Vert) x 256 (Bleu) = 16 777 216 (16,7 millions)

Cela réduirait un fichier de 20 Mo à environ 3 Mo.

De là, se développent plein d’autres formats comme le BMP,TIFF, GIF, PNG, DNG, TGA … , nous en reparlerons.

Ce qu’il faut retenir, est que le format brut (raw), est un format de travail et le jpeg (.jpg) et autres format sont, une image finale exploitable. Le format final de l’image dépend du support de diffusion (imprimerie, internet, télévision, graphisme, appareil mobile …).

Next: Le format Brut “RAW”

#DembaJooB

Demba JooB

This post was written by Demba JooB

rien ni personne, riant de sa personne ...
Comments are closed.
%d blogueurs aiment cette page :