Cours photographie 04:

Photo Numérique

De nos jours, n’importe qui peut prendre une photo avec n’importe quel type appareil, canon, nikon, téléphone … tout c’est le bon  !Un appareil photo numérique n’est rien d’autre qu’une “camera obscura” équipée d’un téléobjectif (lens en anglais), d’un capteur numérique CCD ( composé de cellules photosensibles) et de tout un système électronique pour les réglages et l’enregistrement de l’image. Ce sont les mêmes principes que la photographie argentique, sauf qu’ici l’image n’est plus saisie sur une pellicule, mais par le biais d’un capteur numérique.

Fonctionnement

 “techniquement” la surface du capteur est constituée de multiples photosites. Chacun de ces photosites donnera lieu, sur l’image finale, à un pixel.  Lors de l’exposition à la lumière, les rayons lumineux (photons) atterrissent sur les photosites engendrant une reaction électrique permettant ainsi à l’appareil va pouvoir détecter les zones claires et sombres de l’image. Pour obtenir une image en couleurs, la plupart des capteurs CCD disposent de filtres disposés de la manière suivante : bleu-vert-bleu-vert sur la première ligne, vert-rouge-vert-rouge sur la seconde (filtre de type Bayer).


Ainsi, chaque photosite mesure avec précision l’intensité lumineuse d’une seule couleur primaire. Mais, lorsqu’un photosite est recouvert d’un filtre bleu par exemple, il ne calculera pas l’intensité de la lumière rouge. Pour palier à ce problème, le processeur réalisera une interpolation de couleurs. Le signal électrique sera ensuite codé sous forme de 0 et 1 puis stocké dans les mémoires.

Les deux capteurs les plus répandus actuellement sont le CCD (Charged Coupled Device) qui est majoritaire et le CMOS (Complementary Metal Oxide Semiconductor)

Alors de maniére trés trés simple La lumière passe par le téléobjectif, arrive sur un capteur CCD qui convertit le signal lumineux en signal électrique analogique, ensuite ce signal passe par le convertisseur analogique/numérique qui le transforme en données numériques c’est à dire en données binaire (0 ou 1). Enfin ces données sont stockées dans un fichier brut qui représente le négatif de la pellicule argentique, d’où son nom de Digital Negative (négatif numérique) ou DNG et plus connu sous le nom de fichier RAW (ou fichier brut).

Next : La Lumière 
#DembaJooB

Sunu Nataal

This post was written by Sunu Nataal

sunu nataal
Comments are closed.
%d blogueurs aiment cette page :